Rentrée littéraire 2016

"14 Juillet" par Eric Vuillard 208p.

Un vrai plaisir de lecture doublé d'une captivante leçon d'histoire. 

Une lecture des évènements du point de vue du peuple.

C'est bien écrit, dans un style direct, parfois lyrique, à peine ponctué de digressions savantes.

C'est aussi un vrai travail d'historien, une lecture au plus près des sources.

Une belle manière de comprende ce que fut la prise de la Bastille.

 

"La valse des arbres et du ciel" par Jean-Michel Guenassia. 304p.

Les derniers mois de la  vie de Vincent Van Gogh à Auvers- sur Oise.

Une fiction qui repose sur un doute : Vincent Van Gogh s'est-il réellement suicidé ?

Un prétexte pour écrire une hsitoire romanesque, celle des amours entre le peintre et la fille du Docteur Gachet.

L'occasion de dépeindre la condition de la femme dans le milieu de la bourgeoisie à la fin du XIXème siècle et de porter un regard singulier sur la personnalité du Docteur Gachet.

Une lecture facile et non dépourvue d'intèrêt.

 

''les mots entre les mains" par Guinevere Glasfurd. 435p.

Premier roman.

Les 10 dernières années de la vie de Descartes en Hollande.Une oeuvre de fiction qui repose sur un fait avéré : Une femme nomée Helena Jans a donné naissance à une fille dont le père est René Descartes.

Un beau portrait de femme dans les Pays-Bas au début du XVIIe siècle.Une histoire d'amour touchante sans être mièvre.Un récit au jour le jour ,au plus près des évènements du quotidien.Un vrai plaisir de lecture.

 

"Un paquebot dans les arbres" par Valentine Goby. 267p.

Fin des années 50. L'histoire d'une famille dont les parents contractent la tuberculose.

L'univers de Sanatorium L'histoire d'une adolescenterebelle et courageuse,son désir d'aiderles siens jusqu'au bout,sa lutte contre la misère et l'exclusion.

Un très beau texte,au plus près des sentiments de l'héroïne;poignant,parfois poëtique,jamais mièvre.A peine quelques longueurs.

Une histire bien documentée et contextualisée (l'état de la lutte contre la tuberculose à la fin des années 50,la douloureuse conquête de l'indépendance par l'Algérie...)