La langue des bêtes de Stephane Servant.

 

La langue des bêtes par ServantAu fond des bois, vit une communauté d'anciens membres d'un cirque. Depuis très longtemps ils ne donnent plus de spectacle. Un jour, de grands travaux grignotent le territoire autour d'eux, et on oblige l'enfant de la famille, La Petite, à rejoindre l'école du village. Dans la continuité de son roman précédent, Le Coeur des louves, Stéphane Servant raconte une fable contemporaine, sur la perte de nos origines primitives, le rapport aux animaux et à la nature dans notre monde contemporain.

La confrontation brutale entre la vie calme et paisible des saltimbanques à la retraite et celle effrénée des citadins a de quoi chambouler. L'imaginaire et la vie de l'héroïne sans autre nom que Petite est teinté d'une peur et d'une violence sourde, tapie derrière de beaux tableaux qui transcrit parfaitement l'ambiance joviale quoiqu'un peu effrayante des vieux cirques d'antan.